Historique de la société

Le Comité

Le Comité, en 1926

Le Comité, en 1926


Historique de la Société des Artistes Indépendants

Portrait de Dubois-Pillet

Portrait de Dubois-Pillet

Fondée en 1884 l’Association est reconnue d’utilité publique le 30 mars 1923. La Société des Artistes Indépendants est issue, après moult péripéties et aventures, du SALON créé par Louis XIV à la demande des artistes qui souhaitaient présenter leurs œuvres en toute indépendance. Un petit groupe d’artistes novateurs, nos pères précurseurs Paul Cézanne, Paul Gauguin, Henri de Toulouse-Lautrec, Camille Pissarro et fondateurs Albert Dubois-Pillet, Odilon Redon, Georges Seurat, Paul Signac, décident de créer le Salon des Indépendants. Ils revendiquent de présenter en toute liberté leurs œuvres au public. Volonté exprimée dans l’Art. 1er des statuts de la future Société des Artistes Indépendants : « La Société des Artistes Indépendants basée sur le principe de la suppression des jurys d’admission, a pour but de permettre aux artistes de présenter librement leurs oeuvres au jugement du public ». Sous l’impulsion d’Odilon Redon, la Société des Artistes Indépendants est fondée le 29 juillet 1884 ; Guimard est élu président ; elle a désormais une existence légale.

C’est par un froid sibérien que le 1er Salon des Artistes Indépendants fut inauguré par Lucien Boué, président du Conseil municipal de Paris le 1er décembre 1884. Installé au Pavillon polychrome situé à proximité du Palais de l’Industrie, il devint le refuge des « Refusés ». Parmi les œuvres exposées, « La Baignade à Asnières » de Seurat refusé au Salon ; le « Pont d’Austerlitz » de Signac, puis des œuvres de Cross, Redon, Dubois-Pillet, Valtat, Guillaumin, Angrand… Rien de surprenant à ce que la Société des Artistes Indépendants ait fait siennes les couleurs de la capitale, le bleu et le rouge, ceci en reconnaissance du soutien apporté aux artistes novateurs.La Société naissante doit sa structuration à Albert Dubois-Pillet, commandant de la Garde Républicaine, qui la dota de statuts dont les principes fondamentaux sont toujours en vigueur. Ce Saint-Cyrien, peintre prolixe de talent, connut beaucoup de vicissitudes avec sa hiérarchie.

Construction du grand et du petit palais, Paris, gravure de 1898

Construction du grand et du petit palais, Paris, gravure de 1898

C’est en 1920 que se déroula au Grand Palais – construit pour l’Exposition Universelle de 1900 pour devenir un Palais des Beaux-Arts – la 1ère Exposition d’après-guerre grâce à la persévérance de Paul Signac, alors président, et de ses amis. Nous nous dispenserons, ici, d’énumérer les Sociétaires prestigieux qui ont participé au cours des décennies et participent de nos jours à la renommée des Indépendants ; ils s’inscrivent dans la lignée des Refusés et Inconnus de 1884, dont les oeuvres sont exposées dans les plus prestigieux musées nationaux, internationaux et galeries ou acquises par des particuliers ; le musée d’Orsay détient plusieurs dizaine de chefs-d’oeuvre refusés, alors, par les musées d’Etat : Claude Monet, Pissarro, Renoir, Sisley, Manet, Cézanne etc…)

Nos grands anciens se sont souvent groupés – selon le moment et selon les affinités -, en bandes ou, ont créé des courants, des écoles, des tendances, suscités des mouvements qui font toujours autorité et référence dans le monde des arts. Leur histoire ne peut se résumer en quelques lignes. Présidents et « mouvements » se succèdent : – « le Rayonnisme, la Nouvelle Réalité, le Dadaïsme, Max Ernst, le Constructivisme, le Réalisme, l’Abstraction, le Surréalisme, les Primitifs… ».
Depuis quelques décennies, l’évolution de la société et l’arrivée de la civilisation des loisirs, permet à un nombre grandissant de nouveaux artistes de rejoindre l’Association des Artistes Indépendants, libres de présenter leurs créations au verdict du public et des médias.
Les expositions annuelles qui animent la vie culturelle parisienne depuis plus d’un siècle accueillent de nombreux exposants de toutes nationalités ainsi que de nombreux visiteurs. Pour chacune d’elles, un catalogue officiel est édité. Les artistes exposants y sont répertoriés ainsi que le titre de leurs œuvres ; ils ont la possibilité d’y insérer la reproduction de leur(s) œuvre(s).
Voici un raccourci de l’Histoire passionnante des Artistes Indépendants. Elle symbolise la liberté d’expression tout en allant vers une certaine modernité depuis 2010. Nous tentons de faire au mieux pour ne pas déroger aux principes des fondateurs, tout en respectant le fait que pour le prestigieux Grand Palais, Réunion des Musées Nationaux, nous avons des contraintes particulières.

Vincent VAN GOGH expose 1888 - 1890

Vincent VAN GOGH expose 1888 – 1890

Henri MATISSE expose de 1901 - 1934

Henri MATISSE expose de 1901 – 1934

Paul SIGNAC expose de 1935 à 1984 (Président 1909 - 1934)

Paul SIGNAC expose de 1935 à 1984
(Président 1909 – 1934)

Félix VALLOTTON expose de 1891 – 1909

Henri de TOULOUSE-LAUTREC expose de 1889 - 1897

Henri de TOULOUSE-LAUTREC expose de 1889 – 1897

La Société des Artistes Indépendants. Depuis 1884, les artistes exposent au salon des indépendants.